20/12/2018
 | Institution

Un budget stable pour l'EPI 78-92

Les élus de l'établissement public interdépartemental ont débattu des orientations budgétaires pour 2019. Un budget largement consacré à la voirie.

700caepi2018
CD92/OLIVIER RAVOIRE

Avec 15,5 millions d'euros de budget, l'EPI 78-92 va entamer son année 2019 sur les mêmes bases que l'an dernier. Les élus des deux Départements ont débattu, mercredi 19 décembre, des orientations budgétaires de l’EPI. Dans le détail, l’entretien et l’exploitation du réseau routier départemental occupe toujours la part principale avec près de 13 M€ alloués pour les 1 900 km de routes départementales. Le service d’archéologie préventive bénéficiera de 655 000 € de crédits pour poursuivre ses projets : huit diagnostics et deux fouilles sont prévus en 2019 et toujours des missions de recherche scientifique notamment en Arménie, dans la région du Tavouch. Une somme de 100 000 € sera dédiée au service interdépartemental d’adoption, le plus important de France et enfin 2,1 M€ pour les dépenses de fonctionnement avec les charges de personnel. La participation de chaque Département dans le budget global est elle aussi constante (6,3 M€ pour les Yvelines, 9,2 M€ pour les Hauts-de-Seine).

Cette année 2018 a été la première année complète de fonctionnement de tous les services de l’EPI, créé en février 2016. « Nous avons pris l’engagement d’optimiser nos ressources au service d’une plus grande efficience des politiques départementales et d’une plus grande qualité de service pour les Yvelinois et les Alto-Séquanais sans augmenter la dépense publique », explique Patrick Devedjian, président de l’EPI. Avec la mutualisation des marchés publics pour l’entretien et de l’exploitation de la voirie, quatre millions d’euros sont ainsi économisés annuellement et les ressources de l’établissement public interdépartemental proviennent de transfert des budgets des deux Départements.

L’EPI a donc trouvé son rythme de croisière mais la fusion se poursuit. « Le rapprochement de nos politiques se poursuit et se traduira dans les mois qui viennent par la mise en œuvre de nouveaux services communs », promet Patrick Devedjian.

 

Viabilité hivernale : les routes départementales sous surveillance

Depuis le 1er avril 2017, l'entretien et l'exploitation du réseau routier départemental des Hauts-de-Seine et des Yvelines sont des compétences transférées à l’EPI 78-92. La viabilité hivernale des 1 560 km de voies du réseau routier structurant des deux Départements fait donc partie des missions de l'Établissement public interdépartemental (les 340 restants étant traités directement par les collectivités territoriales sur leur territoire). Jusqu'au lundi 18 mars 2019, 159 agents sont mobilisables pour assurer des conditions de circulation optimales en cas de phénomène météo important (neige, verglas...), dont 46 en astreinte 24h/24h prêts à intervenir à tout instant avec du matériel équipé. Cette organisation hivernale repose sur trente-deux saleuses dotées de lames de déneigement et 4 000 tonnes de sel stockées. Le Département des Yvelines s’associe également avec la profession agricole avec quatorze agriculteurs volontaires qui participent aux actions de déneigement dans les secteurs ruraux. L'an dernier, les équipes des Départements ont réaliséplus de 800 sorties préventives ou curatives, notamment lors du fort épisode neigeux de février.

Les équipes interdépartementales chargées de l'entretien de la voirie
sont en place pour la période hivernale. CD92/WILLY LABRE

En savoir plus

Le site de l’EPI