26/06/2015
 | Institution

Les Hauts-de-Seine, un territoire attractif

Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine dévoile une étude réalisée par l'Ifop* sur la perception et les attentes des Alto-séquanais à l'égard du Département.
 

panoramaeco201415
84% des habitants des Hauts-de-Seine satisfait de l'action du Conseil départemental selon une étude Ifop (avril 2015)
 

L'étude de l'Ifop, réalisée réalisée par téléphone du 15 au 18 avril 2015 auprès d'un échantillon représentatif du département de 1008 personnes, âgés de 18 ans et plus (méthode des quotas), note que 84% des habitants des Hauts-de-Seine sont satisfaits de l'action du conseil départemental, ce qui place le Département 14 points au-dessus de la moyenne nationale.

L'aménagement, l'entretien de la voirie départementale et la construction, l'entretien et l'équipement des collèges font figure d'atouts indéniables. 96% des personnes interrogées déclarent être satisfait de vivre dans les Hauts-de-Seine.

La grande majorité des habitants des Hauts-de-Seine est satisfaite (84%) de la protection et la valorisation du patrimoine et le soutien aux manifestations culturelles.

L'étude de l'Ifop montre que la Métropole du Grand Paris et la modification du paysage administratif territorial ne sont pas perçus comme un enjeu majeur aux yeux de Alto-séquanais. Les personnes interrogées montrent leur attachement au maintien du Département et sont peu convaincues par l'hypothèse de regroupement dans une supra-communauté d'agglomération que pourrait devenir la Métropole du Grand Paris.

Téléchargez l'enquête au format Pdf 

L'investissement pour la qualité de vie et l'attractivité du territoire

Le Département des Hauts-de-Seine publie également le Panorama économique.

L'édition 2014/2015 met en évidence les grands marqueurs de l'attractivité et la dynamique économique soutenue des Hauts-de-Seine (population, transports, emploi, l'immobilier d'entreprise, le tissu économique, le tourisme, la culture la qualité de vie...) au cœur de la Métropole du Grand Paris.

La politique d'investissement du conseil départemental a représenté 500 millions d'euros en 2014, soit 25% de son budget annuel. Ils sont consacrés à de grands projets structurants, en particulier dans les domaines des transports en commun (T6, T10, T1 Ouest) et de la voirie (RD7, RD920), du patrimoine sportif et culturel. Cette année, la Cité musicale départementale de l'île Seguin a été reconnue au niveau international en obtenant le prix du "meilleur projet futur" du MIPIM Awards 2015.

Le Département a été précurseur dans le domaine de l'économie sociale et solidaire depuis 2011. Le premier conseil départemental de l'ESS de France a été créé dans les Hauts-de-Seine. Aujourd'hui, cette politique départementale a généré 848 emplois dont 400 retours à l'emploi de bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active.

Par cette politique volontariste de grands projets, les Hauts-de-Seine se positionnement comme un acteur de proximité, générateur de solidarités et de confiance, moteur de développement et d'innovation pour la Métropole » souligne Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine.