24/01/2018
 | Economie

Le Département poursuit son soutien à l’artisanat

Une nouvelle convention de partenariat a été signée en 2017. Près de 300 000 euros sont destinés à la promotion des savoir-faire artisanaux dans les Hauts-de-Seine.

700galettecma2018
CD92/OLIVIER RAVOIRE

Avec près de 21 000 entreprises et 50 000 employés, un chiffre en augmentation, le tissu artisanal des Hauts-de-Seine se porte bien. Depuis plus de vingt ans, le conseil départemental s’emploie à soutenir ce domaine d’activité. « Les artisans sont les détenteurs d’un savoir-faire d’excellence. Ils sont indispensables à l’attractivité du territoire, font vivre les centres-villes et créent des emplois non délocalisables et adaptés à la formation professionnelle », a expliqué Patrick Devedjian, lors de la traditionnelle galette des rois des boulangers-pâtissiers commune avec les Yvelines, mercredi 24 janvier.

Jusqu’à présent, cet appui se traduisait par la signature d’une convention de soutien aux métiers de bouche. Mais en 2015, la loi NOTRe a retiré aux Départements l’attribution des aides directes aux entreprises. Le partenariat avec la Chambre de métiers et de l’artisanat consiste désormais en un programme de développement touristique à hauteur de 300 000 euros, afin de promouvoir les savoir-faire dans les Hauts-de-Seine. « Le département possède un important patrimoine artisanal qui contribue à l’attractivité du territoire. La progression constante du nombre d’entreprises – mille de plus l’an dernier – est le fruit d’une politique efficace de soutien », poursuit Daniel Goupillat, le président de la CMA 92.