22/06/2018
 | Institution

Garches s’engage avec le Département

Les deux collectivités ont signé un contrat de développement. Le conseil départemental s’engage pendant trois ans pour un montant de 3,6 millions d’euros de subventions.

CONTRAT VILLE GARCHES
Jacques Gautier, maire de Garches, et Patrick Devedjian, président du conseil départemental, ont signé leur contrat de développement, entourés de Rita Demblon-Pollet et Yves Ménel (debout, à gauche) et Jeanne Bécart et Eric Berdoati (à droite), conseillers départementaux.CD92/WILLY LABRE

Avec la signature du contrat de développement entre le conseil départemental et Garches, jeudi 21 juin, la quasi-totalité des communes des Hauts-de-Seine est désormais liée au Département par ce contrat pluriannuel. Pour la période 2018-2020, près de 3,6 millions d’euros seront ainsi apportés à la ville dont 2,7 en investissement. Cette somme servira notamment à la restructuration du centre-ville (1,8 million d’euros), à la création d'un parking dans l'ilot de la Source (780 000 euros) et à rénover la salle de spectacles du centre culturel Sidney-Bechet (120 000 euros). La subvention de fonctionnement sera, elle, destinée en particulier aux établissements municipaux d'accueil du jeune enfant.

La ville de Garches entre donc dans politique pluriannuelle de contractualisation des aides financières initiée par le Département en 2011. Ce dispositif permet de regrouper les subventions dans un contrat unique triennal. « C’est un vrai succès auprès des villes, explique Patrick Devedjian. Tout cela démontre que le couple Département-Ville a largement prouvé son efficacité et sa capacité à s’améliorer très concrètement la vie de ses habitants. L’échelon départemental intervient à un niveau très efficace avec une puissance d’action majeure, tout en restant proche des communes. »

Depuis la création de ces contrats, le Département s'est engagé sur un montant total de 276 millions d’euros (dont 168 en investissement) auprès de 35 communes des Hauts-de-Seine, Montrouge étant la prochaine à s’engager avec le conseil départemental.

En images