29/05/2019
 | Education

Des collégiens « Sur les chemins de l'école »

Sur l'Île de Monsieur à Sèvres, neuf classes d'élèves allophones ont présenté leurs travaux lors d’une grande exposition sur le thème de l'école et sur leur pays d'origine. 

SUR LES CHEMINS DE L'ECOLE
Issus des quatre coins de la planète, ces élèves ont réalisé un magazine en ligne multimédia pour présenter leur expérience de l'école. Ils ont été accueillis par Nathalie Léandri, vice-présidente en charge des affaires scolaires. CD92/JULIA BRECHLER

Ukraine, Colombie, Cameroun, Turquie, Chine… Près d'une cinquantaine de nationalités étaient représentées mardi 28 mai lors de la première restitution des travaux du dispositif « Sur les chemins de l'école » mis en place par le Département cette année.

Ce tour du monde a trouvé comme destination finale l’Île de Monsieur, à Sèvres. C’est ici que 219 élèves de neuf collèges des Hauts-de-Seine ont présenté leur travail de toute une année, à savoir un magazine en ligne multimédia mêlant photos, textes, son et vidéo réalisé grâce à la plateforme Madmagz mise en place dans tous les établissements du département.

Un thème était logiquement choisi : celui de l’école, notamment dans les pays d’origine de ces collégiens qui étudient en UPE2A (Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants). Ces classes sont dédiées aux élèves arrivés en France après avoir quitté leur pays et confrontés à la barrière de la langue. Le projet « Sur les chemins de l’école » permet donc de les accompagner dans l’apprentissage du français et de les aider à entrer dans le monde du numérique tout en valorisant leur parcours personnel. « Le Département a pour cela mis à leur disposition du matériel leur permettant de faire du journalisme afin d’améliorer leur expression écrite et orale. Ces outils leur permettent de bien démarrer dans notre pays, explique Nathalie Léandri, vice-présidente chargée des affaires et constructions scolaires. Nous essayons à la fois de les intégrer au programme de leur classe d’âge et bien sûr au numérique. »

Plus de deux cents élèves de neuf collèges ont partagé leurs travaux
à la base nautique de l'Île de Monsieur à Sèvres. CD92/JULIA BRECHLER

Un travail passionnant pour Edwige, élève au collège du Haut-Mesnil à Montrouge. « Nous avons réalisé un travail sur l’école dans nos différents pays d’origine, parlé d’une journée typique d’écolier. Nous avons écrit cette histoire pour partager nos joies et nos histoires. » Au collège La Fontaine d’Antony, les élèves ont réalisé un journal plus axé sur les arts avec des spectacles de marionnettes ou un travail avec un musicien portugais sur le thème de la douleur de quitter son pays. « Nous avons pu travailler aussi avec une violoniste pour la musique. J’ai beaucoup aimé ce projet, c’était magnifique », poursuit Gloria.

Finalement, chaque établissement a été récompensé pour un point précis de son travail comme l’aspect artistique, la sincérité ou l’illustration. Chaque classe a ainsi gagné le droit d’assister en juin à un atelier centré sur le journalisme. Tout au long de l’après-midi, les jeunes ont d’ailleurs pu suivre des cours d’éducation à l’image, de sensibilisation aux fake news et animer une web TV et une webradio.