05/10/2018
 | Aménagement du territoire

RD 7 : acte I du réaménagement

La passerelle de l’Avre à Saint-Cloud a rouvert au mois de septembre. Les travaux sur l’ouvrage vont permettre le futur élargissement de la RD 7.

700passerelleavre
CD92/WILLY LABRE

Construite en 1891 par Gustave Eiffel, la passerelle de l’Avre qui relie Saint-Cloud à Paris par le Bois de Boulogne, a rouvert après un an de travaux. En plus d’être un lieu de promenade pour piétons et cyclistes, cette passerelle joue un rôle stratégique d’aqueduc puisqu’une canalisation est installée sous le tablier du pont, permettant chaque jour l’acheminement de 56 000 m3 d’eau potable, soit près de 10 % de la consommation quotidienne de la capitale. C’est cette canalisation, vieillissante, qui a fait l’objet d’un renouvellement. « Cette passerelle est très importante pour offrir de l’eau de qualité aux Parisiens, explique Célia Blauel, présidente d'Eau de Paris. Nous agissons au-delà de la capitale, à travers cinq régions et douze départements donc nous sommes en partenariat permanent avec les collectivités territoriales. »

La passerelle de l'Avre permet aux piétons de relier Saint-Cloud au Bois de Boulogne.

CD92/WILLY LABRE

Le conseil départemental a profité de ces travaux pour faire reculer une des piles du pont. Un préalable aux futurs travaux de réaménagement de la RD 7 entre le parc du Château à Suresnes et la place Georges-Clémenceau à Saint-Cloud. D’ici 2025, la route sera élargie, passant ainsi de deux à quatre voies, et des itinéraires cyclables et de promenade piétonne seront aménagés. « Il s’agit du prolongement du projet Vallée Rive Gauche inauguré entre Issy et Sèvres sur quatre kilomètres, explique Jeanne Bécart, conseillère départementale. La RD 7 est un axe vieillissant et saturé aux heures de pointe. Il s’agit donc de rendre le trafic plus fluide et d’y insérer des itinéraires consacrés aux circulation douces. »

La pile du pont située à droite a été reculée par rapport à la route pour permettre les futurs travaux d'élargissement de la RD 7.

CD92/WILLY LABRE


Le Département des Hauts-de-Seine a investi près de deux millions d’euros pour les frais d'élargissement de l'ouvrage.